Divers

J’ai de quoi vous occuper si vous manquez d’idées !

9 mai 2020

Le confinement prend bientôt fin même si pour ma part je ne suis pas prête à sortir le 11 mai prochain tellement j’ai peur, pour être franche, des inconscients qui croiront que tout est terminé et qui laisseront de côté tous les principes de précaution. Alors que ce serait évidemment la pire des choses à faire…

Alors si tout comme moi vos enfants ne reprennent pas encore l’école ou que vous souhaitez continuer l’enseignement à distance, je vais vous récapituler certaines choses que nous avons faites ces dernières semaines et qui vous aideront peut-être à occuper vos lutins une fois la classe terminée. Vous les avez sans doute découvertes sur les réseaux sociaux ces dernières semaines mais si vous les avez ratées, je vous invite à les redécouvrir ici.

En avril, mon fils a fait par exemple un poisson d’avril avec un bidon de lessive… ! C’est drôle comme ces dernières semaines on a appris à recycler davantage, à jeter moins de choses qui nous rappellent que la planète est précieuse et que jeter à tout va n’est pas une solution pour qu’elle perdure en bonne santé.

Beaucoup de mes vernis qui commencent à devenir pâteux ont servi à peindre les écailles du poisson. Mes enfants étaient ravis de pouvoir s’en servir… !

On a également fait un gâteau poisson avec une simple recette de gâteau au yaourt, facile à exécuter pour un enfant. J’ai miraculeusement retrouvé dans mes placards de la pâte d’amande qui nous a permis de faire les écailles. Ma fille était ravie, elle avait l’impression de faire de la pâte à modeler. Pour l’oeil, on s’est servi d’une noisette ; un bonbon, un morceau de chocolat fera l’affaire également. Non seulement il était moëlleux, mais l’association de la pâte d’amande était délicieuse !

Nous sommes en mai mais vous pouvez décliner le bidon et le gâteau autrement vous l’aurez compris… ! Et sinon le 20 mai prochain c’est la Journée européenne de la mer, donc ça sera à nouveau d’actualité… !

Grâce à l’idée de génie de Jesus Sauvage de continuer à mettre de la poésie sur nos vitres (après celle de Noël), on a aussi dessiné une couronne printanière sur notre porte d’entrée (avec des feutres spéciaux) ! Ma fille a fait de son côté une branche de cerisier dans notre salon et de l’herbe et des fleurs en bas d’une porte vitrée donnant sur le jardin. Cela met de la bonne humeur et c’est très facile à nettoyer ensuite (les printables sont sur son blog). On les admire encore chaque jour qui passe !

J’ai voulu tester enfin moi aussi (car ils pullulent sur Instagram depuis des mois !) un banana bread et je crois que ce n’est définitivement pas notre truc… ! On a suivi une recette pourtant appréciée sur le net et il était très moëlleux, mais personne n’a aimé et ce sont même les pies qui l’ont fini… ! De mon côté je n’ai jamais adoré la banane, sauf quand elle est à peine mûre et mes enfants qui aiment pourtant ça n’ont pas sauté au plafond, loin de là. Est-ce aussi parce que, pour préserver le peu de farine que j’avais à ce moment là (encore à ce jour la farine est presque introuvable en supermarché et la semaine dernière j’ai trouvé le dernier paquet de tout Auchan, c’était le Graal… !), j’ai coupé avec de la farine de châtaigne ? Peut-être… Bref, ce fut un flop… ! Je reste persuadée que si vous adorez la banane, c’est un gâteau à essayer. Et vous, fan ou pas fan ?

On a aussi regardé beaucoup de films avec Louis de Funès que mes enfants connaissaient peu. Pendant un moment on oublie tout, on se régale de scènes mythiques, drôles, et je me dis que la vie semblait bien plus simple avant… Non ? En tout cas en ces temps incertains, cette cure nous a aidés et c’est le principal.

Avec les choux, depuis le début du confinement, nous faisons une cure de films avec Louis de Funès. Pendant un moment on oublie tout, on se régale de scènes mythiques, drôles, et je me dis que la vie semblait bien plus simple avant… Non ? Douce nuit……#cinema #cinemafrancais #film #leschoux #filmfrancais #france #louisdefunes #legrandrestaurant #confinement #scenesmythiques #lavie #plussimple #mythique #drole #cure #lesenfantsdepeaudane

Publiée par Les enfants de Peau d'âne sur Samedi 11 avril 2020

Depuis le début du confinement, je bénis le fait d’avoir un jardin. Mes enfants peuvent s’y défouler, faire du vélo, du trampoline, regarder les insectes, etc. Pâques est arrivé et ils ont pu faire la course aux oeufs… ! Je profite de ces moments d’enfance où même s’ils ne croient plus à certaines choses, il n’y a rien de plus réjouissant de voir la joie sur leur visage.

Et décidément, tout comme le monde entier, on a encore fait des gâteaux… ! Cette fois si vous n’avez plus de farine justement, j’ai la solution rapide et sûre pour faire plaisir à des papilles en mal de sucre et de réconfort… ! Noix de coco râpée, sucre et oeufs suffisent à faire de délicieux rochers coco (vous trouverez comme moi plein de recettes sur Internet). J’ai laissé ma fille aux commandes et elle en a fait certains avec du cacao, c’était exquis.

Et puis à l’école, le maître de ma fille a demandé une oeuvre « land art » si bien sûr c’était possible avec des éléments de la nature. Elle a fait cet hérisson et était fière de son oeuvre. Jolie non ?!

Quand les enfants ont terminé le travail scolaire à la maison, ils aiment aller dans le jardin. L’énorme chance depuis le début de la « guerre », c’est ce temps superbe que nous avons depuis le début en région parisienne. Aussi quand j’ai vu ma fille revenir avec une coccinelle, on a croisé les doigts très fort pour qu’elle nous porte chance… !

Fin avril on a voulu tester la recette de Anne-Sophie Vidal qui avait gagné Le Meilleur Pâtissier une année. Et là c’était une grande réussite. Son gâteau caramélisé aux pommes est un pur régal. D’ailleurs c’est décidé, je le refais cet après-midi ! Si vous le mangez peu après la sortie du four, une fois qu’il est tiède, c’est à se damner… ! Allez, je suis sympa je vous donne le lien de la recette, vous m’en direz des nouvelles : ici.

J’ai fabriqué des galets pour lave-vaisselle également (rappel de mon article ici), on a fêté les 5 ans du blog (ici), sur Facebook et Instagram, je vous ai inondé de fleurs, de plantes, de nature pour essayer de vous changer les idées, et je vous ai partagé une des phrases de mon fils, mon poète, prononcée l’année dernière et reprise par le compte Instagram @brevesdenfants.

Et depuis avant-hier, on s’essaie à des masques avec un immense carton qu’on a gardé. Alors on découpe, on dessine, on peint, on crée ou on s’inspire comme moi des masques tellement poétiques du compte @sweetdreamphotography !!!

Voilà à quoi servent les réseaux sociaux, à prendre des idées, à converser (sans masque !), à imaginer et à rêver, quand on s’en sert à bon escient.

J’espère que ces quelques idées vous auront plu.

Très bonne fin de journée !

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Répondre