Billets d'humeur

Vive les vacances !

20 juillet 2015

Ces vacances que l’on a attendues impatiemment prennent fin… Mais nous en avons bien profité pour décompresser, même sous une chaleur accablante dans le Sud.

Je n’ai pas le souvenir d’avoir eu aussi chaud mais heureusement là où nous étions, nous avions la mer et la piscine pour nous rafraîchir.

En ville c’est plus difficile à vivre. Le béton, le manque de verdure, l’air est dur à trouver et on aimerait faire une sieste dans le frigo.

J’aimerais prolonger le temps des vacances en famille, faire en sorte qu’il s’étire très longuement et doucement, j’aimerais ne pas remettre mon réveil le matin, ce qui pour moi je pense sera la pire souffrance de toute ma vie. Certains se lèvent de bon pied ou facilement, moi c’est un calvaire, j’aime me coucher tard et me lever tard, difficilement compatible avec une vie professionnelle…

Alors en vacances, on s’est levé quand on voulait… euh non pardon, nos enfants ont décidé de l’heure du lever chaque matin 😉 Heureusement, nous étions tous décalés et nous n’avons pas des enfants qui, quelle que soit l’heure du coucher, sonnent le clairon à 6h00 du mat’ !

On a pris de temps de regarder la nature, les couleurs douces des oliviers, les énormes fourmis qui ne s’arrêtent jamais, les papillons qui venaient boire l’eau de la piscine, les tactiques des salamandres le soir sur la terrasse, aux aguets pour gober un moucheron attiré par la lumière, on a écouté le chant des cigales qui cette année sont dans une forme exceptionnelle, on s’est baigné, beaucoup, on a eu la chance de ne pas avoir de méduse, mais on s’est fait piquer des dizaines de fois par des moustiques affamés, je les ai haïs tous les jours, j’ai aussi cherché la 3G telle une chercheuse d’or, la détox digitale fut difficile… ! On a doré, ma fille et moi avons blondi, on a mangé des sorbets aux fruits délicieux sur la plage (les meilleurs que je n’ai jamais mangés, mais où se sont-ils fournis cette année… ?!), on a fait des châteaux de sable, des routes pour les petites voitures, on a cherché des petits cailloux, qui une fois séchés n’ont plus cette beauté qu’ils ont quand ils sortent de l’eau, on a regardé les mouettes et les bateaux, on a arpenté les ruelles d’un petit village sous un soleil de plomb, on a mangé des crêpes bretonnes (eh oui, dans le Sud de la France… !) exquises comme toujours, on a photographié le coucher de soleil rose sur la plage, on a senti le parfum suave des lauriers roses, on a mangé les oeufs frais d’une poule, on a regardé des lapins, oies et paons, on s’est fait réveiller par le coq à 5h du matin, on a joué au ballon gonflable dans la piscine, mes enfants ont enlevé les roulettes de leur vélo, on a lu des contes, des petites histoires, on s’est fait des câlins et des bisous par centaines, bref… c’était bien !

Je n’ai plus qu’une chose à souhaiter maintenant, que mon papi hospitalisé reprenne des forces très vite…

Je vous souhaite d’excellentes vacances si vous en avez, des moments tendres ou fous comme vous les aimez.

Jumeaux vacances

Vous aimerez aussi

1 commentaire

  • Reply Katia 20 juillet 2015

    superbes photos surtout la dernière, j’adore !!! et c si joliment écrit que ça me donne envie de partir tout de suite ^^

  • Laisser un commentaire